Bien construire sa candidature

Comment mettre toutes les chances de son côté ?

Vous avez décidé de vous lancer dans une franchise de courtage en travaux. Créer une entreprise en franchise n'est pas aussi simple que de se lancer en indépendant. Par bien des aspects, c'est un peu comme chercher un emploi : il faut dénicher l'interlocuteur qui vous correspond, avant de trouver les arguments pour le convaincre. L'étape de la candidature est par conséquent vitale. Conseils et stratégies.

La première impression : ça compte !


Dès le premier contact avec un franchiseur, vous voudrez vous assurer que vous ne commettez pas d'impair. Pour continuer la comparaison avec une recherche d'emploi, le dossier de candidature est votre CV. La façon dont vous répondrez aux questions donnera au franchiseur, à tort ou à raison, une idée de votre façon de travailler. Les enseignes recherchent des partenaires sérieux, motivés et travailleurs. Si votre candidature vous présente comme quelqu'un de brouillon ou de paresseux, ne vous attendez pas à être recontacté !

Le questionnaire initial


Les dossiers de candidature sont accompagnés d'un questionnaire destiné à donner au responsable de développement du réseau une idée de qui vous êtes. Soyez attentif à bien répondre à chacune des questions, de façon précise et claire. Ne laissez pas de champ vide, surtout quand il s'agit de données financières. Si vos coordonnées ne sont pas complètes, vous courez le risque que votre dossier reste lettre morte.

La présentation est importante


Ne négligez pas votre orthographe et votre grammaire. Même une petite faute peut donner une mauvaise impression qu'il sera difficile de rattraper par la suite. Pour mettre toutes les chances de votre côté, soignez également votre écriture. Devenir courtier en travaux demande de savoir s'exprimer à l'écrit comme à l'oral.

La confiance s'établit dès le départ


Comme pour toute relation de travail, il n'est pas possible d'établir un rapport de confiance si une des parties a des doutes au départ. Or, en franchise, la transparence est un prérequis à la construction d'un partenariat fructueux et durable. Aussi, soyez prêt à expliquer au mieux ce qui fait de vous le franchisé idéal. Vos compétences professionnelles et votre parcours de formation sont importants bien sûr, mais ne négligez pas de mettre en valeur votre sens du commerce et vos capacités humaines. La franchise n'est pas qu'une histoire de chiffres, surtout dans le secteur du courtage en travaux.

L'entretien : une évaluation mutuelle


Quand vous rencontrez un franchiseur, et même avant, gardez en tête une idée simple : vous n'êtes pas venu uniquement pour vous vendre. La séduction fait partie de toute candidature, mais il faut avoir l'esprit ouvert et chercher à obtenir les réponses à vos propres questions. La franchise est un partenariat : n'oubliez pas que vous devez évaluer l'enseigne tout autant qu'elle souhaite apprendre à vous connaître. Soyez curieux, lisez entre les lignes, et faites-vous une idée aussi précise que possible de la façon dont le franchiseur travaille avec ses franchisés. Après tout, signer un contrat de franchise vous engagera pour plusieurs années !

Derniers articles de la rubrique