Tout savoir sur le chargé d’affaires en rénovation énergétique

Un nouveau titre professionnel pour le secteur du bâtiment

Les professionnels du courtage en travaux, qu'ils soient indépendants ou franchisés, voient sans arrêt leur environnement changer. La dernière mutation en date, l'apparition d'un nouveau titre professionnel. Nouveau métier ou simple dénomination technique : qu'est-ce qui se cache derrière le titre de chargé de rénovation énergétique ?

Le chargé d'affaires en rénovation énergétique : définition

Selon l'arrêté du 13 août 2014, un texte consolidé le 27 août, ce nouveau titre professionnel est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans.

D'après l'arrêté, les responsabilités (ou unités constitutives) du chargé d'affaires en rénovation énergétique du bâtiment sont triples. Premièrement, il réalise l'étude d'un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment. Ensuite, il conseil le client sur un tel projet. Enfin, il peut préparer et suivre la réalisation des travaux de rénovation énergétique. Ces unités constitutives peuvent être sanctionnées par des CCP (certificats de compétences professionnelles).

Le chargé d'affaires en rénovation énergétique sur le terrain

Une annexe au texte de l'arrêté précise les compétences nécessaires pour accéder au titre professionnel. Le chargé d'affaires a pour rôle de seconder le responsable d'une entreprise sur les aspects techniques, organisationnels et commerciaux, ainsi que pendant la réalisation des travaux de rénovation. Cela inclut également le conseil client. Dès la prise de contact avec un client, il traite la chaîne " analyse - conception - mise en oeuvre ".

Il a pour responsabilité d'exploiter le diagnostic de performance énergétique, d'étudier l'offre globale et les solutions techniques, de guider le client dans ses choix, de suivre le chantier d'un point de vue qualitatif et d'assurer la bonne exécution des travaux.

Les chargés d'affaires en rénovation bientôt en franchise ?

Il y a un grand potentiel pour les franchises du bâtiment, qu'il s'agisse de courtage en travaux ou d'autres secteurs. Un chargé d'affaires en rénovation énergétique peut en effet trouver un emploi dans n'importe quelle entreprise, petite ou moyenne, réalisant des réhabilitations de bâtiment. Mais il peut aussi accéder à la maîtrise d'ouvrage institutionnelle dans le cadre de marchés publics, travailler pour une franchise de diagnostics immobiliers, ou encore entrer dans un cabinet d'architectes où il fera de la maîtrise d'oeuvre. En outre, un chargé d'affaires en rénovation énergétique peut servir en tant que technicien conseil ou de coordonnateur de projet de rénovation énergétique dans un bureau spécialisé ou dans un réseau d'artisans. Enfin, il lui est possible de postuler dans une entreprise spécialisée en écoconstruction ou chez un fabricant d'équipements ou de matériaux.

Un courtier en travaux qui posséderait les certifications d'un chargé d'affaires en rénovation énergétique serait le parfait interlocuteur pour les clients cherchant à effectuer ce type de travaux chez eux. Il aurait le potentiel de devenir un courtier spécialisé, capable d'orienter les propriétaires dans leurs choix de techniques et de les mettre en contact avec des entreprises véritablement efficaces dans le domaine de la rénovation énergétique. Il y a fort à parier que les réseaux se jetteront bientôt sur les profils de chargés d'affaires en rénovation énergétique !

Derniers articles de la rubrique